Flux RSS

Accueil
Accueil   >   Séminaires   >   Grandes conférences des Archives Poincaré et de l'IRIST (2017-2018)
DiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporama

Grandes conférences des Archives Poincaré et de l'IRIST (2017-2018)

Le cycle des grandes conférences des Archives Henri Poincaré est conçu comme un espace de rencontre entre chercheurs et grand public. Il couvre de nombreux champs disciplinaires : philosophie, histoire des sciences et des techniques, histoire des institutions, sociologie des sciences et des organisations, etc.

Il est organisé par les Archives Henri Poincaré (Université de Lorraine), l'Institut de Recherches Interdisciplinaires sur les enjeux des sciences et des technologies (Université de Strasbourg), le Département de Philosophie de l'Université de Lorraine à Nancy et la Maison des sciences de l'homme Lorraine.

A Nancy Les conférences se déroulent de 17h00 à 19h00 dans la Salle Internationale de la Maison des Sciences de l'Homme de Lorraine, au 91 avenue de la Libération, Nancy, (3e étage, salle 324).

 Programme complet:
poincare.univ-lorraine.fr/fr/grandes-conferences-des-archives-poincare



Cette année deux conférences sont organisées par l'IRIST, à l'Université de Strasbourg

elles se dérouleront de 16h30 à 18h30  
salle Océanie à la Maison des Sciences de l'Homme- Alsace (MISHA)
5 allée du Général Rouvillois



-29 novembre 2017

Jean-Paul Fourmentraux (Aix-Marseille Université / Centre Norbert Elias)
"Artistes de laboratoire. Recherche et création à l'ère numérique"

Un comédien virtuel, des images interactives, un cirque transmédia, des agents intelligents… Dans les nouveaux laboratoires de la création artistique et informatique – Ircam, Hexagram, Lip6, Cnam, Orange Labs – des œuvres hybrides rendent irréversible le morcellement des anciennes frontières opposant art et science.
Cette conférence portera sur la manière dont la création artistique et la recherche technologique, qui constituaient autrefois des domaines nettement séparés et quasiment imperméables, sont aujourd’hui à ce point intriqués que toute innovation au sein de l’un intéresse (et infléchit) le développement de l’autre. 
L’examen de ces évolutions en France et au Canada révèle de nouvelles manières de faire œuvre commune et soulève plusieurs questions : l’art peut-il faire l’objet d’une recherche ? L’écriture informatique peut-elle, elle-même, recouvrir une dimension théorique et devenir un enjeu de création ? L’interdisciplinarité mise en jeu s’accompagne-t-elle d’une transformation des modes d’attribution et de valorisation des œuvres partagées entre art et science ?

- 18 avril 2018 

Morgan Jouvenet (Université de Versailles - Saint Quentin en Yvelines, CNRS / Laboratoire Printemps)
"L'ice core science, la formation d’une communauté scientifique"
Résumé à venir