Flux RSS

Accueil
Accueil   >   Membres   >   Membres associés   >   Poncer Olivier
DiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporama

Poncer Olivier

visage d'olivier poncerenseignant/responsable de l’atelier de Didactique visuelle de la Haute école des arts du Rhin.

Contact  : olivier.poncer@wanadoo.fr








.


Thèmes de recherches

Olivier Poncer a développé un travail théorique et pratique autour de « l’image tactile », inventant et mettant en œuvre un mode d’illustration original lisible par les mains des aveugles et des voyants.

Ses recherches concernent aujourd’hui les développements artistiques et techniques des dispositifs didactiques, en particulier l’approche des interfaces tangibles.

 

Formations, Diplômes

DNSEP Communication option illustration à l’École nationale des beaux arts de Lyon (1984).

Publications

La Didactique visuelle : une approche singulière de la « pédagogie de et par l’image » en école d’art, article dans un ouvrage collectif à paraître aux éditions Honoré Champion, 2014
Image tactile. De la figuration pour les aveugles. « Handicap et Communication », MEI 36, 2013
L’illustration par le dessin direct. Un outil didactique à part entière. Acte du colloque De traits et d’esprit, éditions de la Haute école des arts du Rhin, 2013
– avec Martial Guédron, De la médiation par l’image, L’atelier de Didactique visuelle de l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, Formation et métiers, revue 6 de la BNU de Strasbourg, 2012
L’intérêt et les potentialités de l’infographie appliquée à l’illustration didactique, Préface au Catalogue Non Fiction de La fiera del libro per ragazzi de Bologne,1999

 

Communications

2013, ouverture de la journée d’étude « De la dissection – Ouvrir pour comprendre ».
2011, ouverture du congrès international de l’AEIMS 2011 « Du réel à l’image/Reality to Image » à Strasbourg,
2011, conférence dans le cadre du colloque De traits et d’esprit : « L’illustration par le dessin direct. Un outil didactique à part entière ».
2009, conférence à l’école Le Quai à Mulhouse : « De la didactique visuelle ».
1999, conférence dans le cadre de la fiera del libro per ragazzi de Bologne : « Retour sur une expérience de jury ».
1999, conférence dans le cadre du colloque International Les relations intersémiotiques organisé par le laboratoire ICAR à Lyon : « L’image tactile ».
1998, « Un regard critique sur l’illustration » dans le cadre du colloque Couleurs, images, livres et médias à l’Université Bordeaux 2.
1998, présentation de l’atelier de Didactique visuelle au congrès de l’Association Européennes des Illustrateurs Médicaux et Scientifiques (AEIMS) à Lausanne.
1997, présentation de l’atelier de Didactique visuelle au congrès de l’AEIMS à Bologne.

 

Projets

– depuis 2013, conception et direction éditoriale du site Internet du programme de recherche Didactique tangible : www.didactiquetangible.hear.fr
– depuis 2011, organisation dans le cadre du programme de recherche Didactique tangible de différentes journées d'étude, en collaboration selon les thématiques abordées avec un enseignant référent de l'atelier et/ou un partenaire associé (chercheur, universitaire, professionnel).
– depuis 2010, conception et direction éditoriale du site Internet de l’atelier de Didactique visuelle : www.didactiquevisuelle.org
– depuis 1997, en tant que responsable de l’atelier de Didactique visuelle, participation à l’ensemble des jurys de DNSEP Communication mention Didactique visuelle.
2014, création avec André Bihler et Martial Guédron de la collection de publications digitales « Tactile Studies » qui décline une approche des Visual Studies par les outils tangibles. Élaborée en association avec des conservateurs, des historiens, des enseignants et des étudiants de l’atelier de Didactique visuelle de la HEAR, la collection de publications numériques tangibles « Tactile Studies »  développe l’analyse d’œuvres remarquables, met en scène et en lien des observations, des références, des ressources. Elle restitue par le visuel et par l’écrit, le travail d’investigation, d’analyse historique et sémiotique.
– 25 novembre 2014, organisation avec Sandra Chamaret de la journée d’étude « De la couleur – Objectivité ».
– avril 2014, organisation avec Sandra Chamaret de l’exposition « Code couleur ». Une exposition accueillie à la MISHA, Maison Interuniversitaire des Sciences de l’Homme – Alsace (13 au 28 mai) et à la MESHS, Maison européenne des sciences de l’homme et de la société à Lille (26 novembre au 9 décembre).
– janvier 2014, publication avec André Bihler et Martial Guédron sur l’App Store de « Albinus – Interprétation de l’atlas anatomique d’Albinus ». Cette publication digitale permet de découvrir une lecture enrichie d’un atlas anatomique exceptionnel du XVIIIe siècle conservé à la Bibliothèque de Médecine et Odontologie de la Faculté de Médecine de Strasbourg. L’ouvrage peut être feuilleté du bout des doigts en association avec de nombreux jeux d’interactivité, usant de toute la gamme des médias : le dessin, la photographie, la vidéo, le son, la modélisation 3D.
2013, Création avec Olivier-Marc Nadel et David Tardiveau de la collection de publications digitales « DigiDoc » qui décline une approche du documentaire par les outils digitaux. Ce format de publication pour tablette tactile déploie une large palette d’animations audiovisuelles et de modes d’interactivité et permet d’explorer par l’image un sujet en profondeur.
– 29 novembre 2013, organisation avec Sandra Chamaret de la journée d’étude « De la couleur – Entre naturalisme et code couleur ».
– 25 octobre 2013, organisation avec Olivier-Marc Nadel de la journée d’étude « Pré-Histoire de l’art – Quand le dessin explore le temps ».
– juillet 2013, publication avec Olivier-Marc Nadel et David Tardiveau sur l’App Store de « DigiDoc DNA – dans les coulisses d’un quotidien ». Cette publication digitale, élaborée en coordination avec le service Communication/Promotion et Développement des Dernières Nouvelles d’Alsace, permet d’observer et de comprendre en détail chacune des cinq étapes d’impression et de fabrication des DNA (Dernières Nouvelles d’Alsace) en dessin, en photo, en vidéo.
– 12 avril 2013, organisation avec Martial Guédron et Yvan Freund de la journée d’étude « De la dissection – Ouvrir pour comprendre ».
2013, conception et direction éditoriale de la publication associée à l’exposition « Anatomie d’une image/Anatomy of an Image », graphisme Frédéric Triton.
1997 à 2012, en tant que responsable de l’atelier de Didactique visuelle, participation à l’ensemble des jurys de DNAP Communication mention Didactique visuelle.
2012, jury au DNSEP de Design à l’École Supérieure d’Art et de Design de Reims.
2012, jury au Master II Médiation interactive Paris 1 Panthéon Sorbonne.
– 1 décembre 2011, organisation avec Charlet Denner de la journée d’étude « Jeu au sérieux – Médiation des savoirs et des expériences ».
2011, direction générale du congrès international de l’AEIMS 2011 « Du réel à l’image/Reality to Image » à Strasbourg, conception et direction éditoriale de la publication des actes du colloque associé, commissariat de l’exposition « Anatomie d’une image/Anatomy of an Image », graphisme Vivien Philizot.
– mars et juin 2011, jury de Bachelor filière Communication visuelle à la Haute école d’art et de design (HEAD) à Genève.
2009, commissariat avec Vivien Philizot de l’exposition « 48°34'52''N 7°45'33''E – Une cartographie illustrée de la didactique visuelle » à la Chaufferie, galerie de la Haute école des arts du Rhin.
2009, président du jury de DNAT de Design graphique à l’École des Beaux Arts de Valence.
2007, président du jury de DNAP de Design graphique à l’École des Beaux Arts de Cambrai.
2001 à 2005, participation à l’élaboration du programme pédagogique du Centre de Formation des Plasticiens Intervenants. Enseignant dans le cadre d’un cours articulé autour de rencontres avec des auteurs et des illustrateurs qui viennent partager leurs expériences des ateliers d’écriture texte/images. Ce cours, nourri de témoignages, aborde les enjeux artistiques, éthiques, méthodologiques, techniques, pratiques… de telles interventions.
2000, jury au DNSEP de Design graphique à l’École supérieure d’art et de design d’Amiens.
2000, jury au diplôme de fin d’études de Dessin Scientifique à l’École d’arts appliqués de Lausanne.
1999, président de jury au DNAP de Design graphique à l’École supérieure d’art et de design d’Amiens.
1998, jury de sélection des illustrations pour l’exposition de la fiera del libro per ragazzi de Bologne. Dans le prolongement de cette expérience, proposition d’une nouvelle organisation du catalogue de non-fiction qui a été mise en œuvre durant plusieurs années.
1998, président du jury de DNSEP de Design graphique à l’École de l’Image d’Épinal.
1994 à1996, Olivier Poncer a participé en tant qu’intervenant à la formation de description en « audiovision » à la Faculté des Lettres, Sciences du langage et Arts de Lyon 2.

 

Enseignements

L’atelier de Didactique visuelle (formation évaluée à la note maximale : A+ par l’AERES en 2011), accueille sur un cursus de spécialisation de trois années des étudiants issus de l’année 2 de la HEAR et des candidats sélectionnés par commission d’équivalence (BTS, DMA, ou au minimum deux années d’études artistiques).
À l’issue de la formation les étudiants sont titulaires d’un DNSEP Communication mention Didactique visuelle reconnu au grade de Master II.
Olivier Poncer a construit avec une équipe de sept enseignants, dont il est directement responsable, une spécialisation originale sur un parcours de trois années d’études (L3, M1, M2) : la didactique visuelle.
Son rôle est de définir les champs d’action des différents intervenants et de veiller à la cohérence de l’ensemble du projet et du cursus pédagogiques tout en respectant l’identité et les motivations de chaque étudiant.
Il intervient aux étapes de conception, d’organisation et de suivi des projets, il a également en charge des cours qui lui sont propres, dont certains en tandem avec d’autres enseignants.

– Tactiques didactiques (année 2).
Cette intervention en année 2 à destination d’étudiants qui ne sont pas encore inscrits dans la spécialisation Didactique visuelle a pour objectif de leur donner, en quelques projets, un aperçu de la nature et de la diversité des pratiques pédagogiques de cette formation.

– Atelier (année 3) avec Olivier-Marc Nadel.
Sur l’année, différents projets déclinant une grande variété de thématiques sont développés un mois durant en relation avec Olivier-Marc Nadel dans le cadre du cours d’enquêtes sur le terrain : « Atelier de regard », exerçant systématiquement aux différentes phases de conception, d’élaboration, et de réalisation d’un projet didactique.
Un autre temps du cours consiste en une veille éditoriale des publications didactiques (Print, Web, tangibles) contemporaines. Lors de séance de travail, les approches éditoriales, les contextes d'usage et la pertinence des dispositifs didactiques mis en place sont analysés. La généalogie de ces créations est retracée afin de révéler ce qui les inspire et les documente.

– Bibli-Up (année 3) avec Ju-Young Kim
Ce cours est organisé en partenariat avec l'atelier Livre de la HEAR, dans le prolongement du cours « Bibliothèque Blanche » (ce cours renouvelé plusieurs années durant étudiait toutes les dimensions du livre en tant qu’objet, en quoi « l’objet livre » influence la perception de son contenu). De le même objectif Bibli-Up interroge la relation entre contenu et contenant, la valeur d'objet du livre lorsqu'il est manipulé et lu. Le type de Pop-up étudié ici permet d’animer, de déployer une image en tournant simplement la page. La 3D et le mouvement contribuent à dynamiser le visuel, à lui donner vie, une logique, un impact, de l'humour, une surprise.

– Gestes vernaculaires (année 3) avec André Bihler et Christophe Deleu.
Réalisation d’applications développées en DPS pour iPad, présentant des objets vernaculaires appartenant aux collections du Musée Alsacien de Strasbourg, leurs usages, et pour chacun le témoignage d'un utilisateur. Un projet réalisé en partenariat avec des étudiants en Master II en spécialisation radio du Cuej sous la responsabilité de Christophe Deleu.

– Mise en ligne (année 3) avec Michel Ravey.
Les étudiants travaillent individuellement ou collectivement une interprétation numérique interactive d'un projet réalisé dans le cadre du cours Laboratoire didactique/Atelier de regard puis la mette en ligne sur le site de l'atelier. Cette publication numérique use des fonctionnalités et des potentialités du Web pour mettre en scène et tisser des liens entre textes et images.

– Initiation à la médiation des sciences - acteurs et pratiques (année 4) avec Saïd Hasnaoui.
Le cours a pour objectif de fournir aux étudiants une meilleure représentation des acteurs de la culture scientifique en France ainsi que de leurs pratiques. Différents supports de médiation scientifique sont analysés afin de développer le regard des étudiants quant à la cohérence entre le support, sa cible et la situation dans laquelle celui-ci opère. Le cours met également en scène quelques éléments ludiques d'animation scientifique auxquelles les étudiants sont invités à participer activement.

– Article en ligne à quatre mains (année 4) avec Elsa Poupardin.
Ce séminaire propose une coécriture d’articles (textuelle et visuelle) sur la médiation scientifique en partenariat avec des étudiants du Master de Communication scientifique de l’Université de Strasbourg publiés sur un site Internet (conçu et réalisé en partenariat en 2000/2011) dédié à cette thématique : http://www.legrandpublic.fr/ L’ambition est d’investiguer les potentialités qu’offrent les nouvelles pratiques numériques d’écriture et de publication sur le Web.

Histoire de l’art et culture visuelle – Court format (année 4) avec Martial Guédron, Oh Eun Lee, Jérôme Thomas et Charlie Chabrier
Des tandems d’étudiants associant un étudiant d’année 4 de l’atelier de Didactique visuelle et un étudiant en Master 1 d’Histoire de l’art, de l’architecture et du patrimoine de l’UdS choisissent une œuvre au sein d’un corpus qu’il leur est proposé. Ils doivent étudier l’artiste concerné, les enjeux et le contexte de sa création, l’œuvre elle-même ainsi que son inscription dans l’Histoire de l’art et la culture visuelle puis restituer et mettre en images une synthèse de cette analyse, afin de composer de courtes animations didactiques à destination du grand public. Ces montages audiovisuels sont mis en ligne sur le site dédié au programme de recherche Didactique tangible, sur le site du Master d’Histoire de l’art, de l’architecture et du patrimoine de l’UdS, et sur le site des Musées de Strasbourg.

– Publication digitale – « Tactile Studies » (année 4) avec André Bihler
Réalisation avec des étudiants de l’atelier de Didactique visuelle de la HEAR d’une publication digitale (collection « Tactile Studies ») élaborée en association avec des conservateurs, des historiens, des enseignants et à partir d’un ou de plusieurs ouvrages anciens en association avec un fonds d’archives de Strasbourg et au-delà. Cette publication digitale développe l’analyse de l’œuvre ou des œuvres choisies, met en scène et en lien des observations, des références, des ressources.
Elle restitue par le visuel et par l'écrit, le travail d'investigation, d’analyse historique et sémiotique.

– Module Médecine et Communication visuelle (année 4) avec Yvan Freund et Laurent Castelot.
Cet enseignement pluridisciplinaire, imaginé en 2001 par Olivier Poncer et Gabriel Micheletti associe des étudiants de l’atelier de Didactique visuelle de la HEAR (5 étudiants de Master I) à des étudiants des Facultés de Médecine (4 étudiants P1 et P2) et de Chirurgie dentaire (2 étudiants), ainsi que du Master de Communication scientifique de l’Université de Strasbourg (1 étudiants de Master II). En relation avec un expert chaque année renouvelé, encadrés par l’équipe pédagogique de l’atelier de Didactique visuelle et le coordinateur du module pour la Faculté de Médecine, les étudiants développent en équipe des projets de terrain, bénéficiant d’une expertise sur la nature des contenus et d’un contexte d’évaluation et d’usage. L’enjeu de ce module est de favoriser la formation de professionnels (scientifiques et médiateurs scientifiques) complémentaires et performants exercés à travailler ensemble et de les initier aux problématiques propres à la communication visuelle scientifique.

– Les manifestations affectives chez l’enfant (année 4) avec Nadine Bahi.
Un sentiment, un vécu si intime qu’il en est partagé par tous (le rire, la peur, la jalousie, etc.) devient le sujet commun d’une production individuelle. L’exploration documentée de la genèse et des mécanismes de cette manifestation affective nourrit la création par les étudiants d’un outil de sensibilisation, sans contrainte quant au type d’objet réalisé (média, destinataire, contexte d’usage, etc.).

– Suivi de diplômes (année 5).
Entretiens individuels ou tours de table collectifs hebdomadaires. Séances d'échanges, discussion, ajustements, corrections, confrontation des points de vue,
à chaque étape de l’élaboration des projets de diplômes des étudiants.

– Suivi des mémoires (année 5).
Supervision des principales étapes d'écriture des mémoires, contrôle et validation des avancées, organisation des points récapitulatifs.

 

Responsabilités

– Depuis 2014, chercheur associé à l’IRIST (EA 3424 – Institut de Recherches Interdisciplinaires sur les sciences et la technologie) de l’Université de Strasbourg.
– Depuis 2014, membre du conseil d'orientation scientifique et pédagogique (COSP) de l'ESPE de l'Académie de Strasbourg (École Supérieure du Professorat et de l'Éducation, anciennement IUFM).
– Depuis 2012, un des deux élus représentants les enseignants du site Arts plastiques de Strasbourg au CA de la Haute école des arts du Rhin.
- Depuis 2011, initiateur et porteur pour la HEAR du programme de recherche de l’atelier de Didactique visuelle: Didactique tangible. Ce programme transdisciplinaire concerne l’étude des convergences et des interactions entre arts et sciences, en association avec l’Université, le CNRS et différents partenaires culturels, institutionnels et privés, nationaux et internationaux ainsi qu’avec des institutions touchant à la médecine, à la science, aux arts, à la médiation scientifique, à la recherche technologique.
- Depuis 2002, un des trois coordinateurs de l’option communication à la Haute école des arts du Rhin.
– Depuis 1997, professeur titulaire et responsable de l’atelier de Didactique visuelle à la Haute école des arts du Rhin.
– Sur les années universitaires 2010/2011, 2011/2012, 2012/2013, chargé de cours à l’Université de Strasbourg dans le cadre du séminaire « Sciences et Images », Master de Communication scientifique, Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Strasbourg.
– Depuis 1984, intervenant / formateur / conseil sur la place et le rôle de l’image dans les publications didactiques, pédagogiques et documentaires, ainsi que sur les modalités de création de récits illustrés sur supports imprimés ou numériques.
– Depuis 1984, auteur / Illustrateur de livres pour enfants. Olivier Poncer a publié une dizaine d’albums aux éditions Chardon Bleu, Bias, Milan, Thierry Magnier.

 

 

Autres et/ou liens

www.didactiquevisuelle.org
L’atelier de Didactique visuelle de la Haute école des arts du Rhin est unique en France. Il forme des étudiants à la pédagogie par l’image, à la transmission des sciences et des savoirs, à la médiation culturelle. L’enseignement accorde une place centrale au dessin, à l’identité de sa facture graphique et à ses usages, autant qu’aux évolutions technologiques (production et diffusion). Il met en œuvre les approches théoriques des sciences cognitives comme des sciences de l’éducation. C’est pourquoi l’atelier n’a pas de pratique exclusive, il favorise, selon les contextes, les approches croisées des différents médias, les langages de médiation et d’expression… Les étudiants sont amenés à devenir des auteurs à part entière partageant et participant à une lecture sensible et critique du monde ; des créateurs qui communiquent par le visuel un point de vue, un témoignage, une analyse, une mise en scène du réel.

www.didactiquetangible.org
Le programme de recherche transdisciplinaire : Didactique tangible interroge les dispositifs didactiques depuis l’Antiquité classique jusqu’à l’époque contemporaine à travers l’étude des différents médiums et des possibilités offertes par chacun d’eux pour la transmission du savoir par l’image. Il revendique aussi la dimension appliquée et expérimentale d’une recherche menée avec des créateurs, praticiens du domaine d’étude.
 L’objectif principal de ce programme est de mettre en place, pour les différentes époques et civilisations envisagées, une première typologie de l’image scientifique. Dans un même temps, il s’agit de comprendre comment certains outils didactiques numériques intégrant notamment des interfaces tactiles, questionnent, prolongent et hybrident des pratiques antérieures de médiation par l’image.
Le programme de recherche Didactique tangible comporte deux versants : un versant « recherche fondamentale » articulé autour d’interventions, de séminaires thématiques et de journées d’étude (au nombre de une à deux par année), et un versant « recherche appliquée » ancré concrètement dans le quotidien pédagogique autour de projets individuels ou collectifs menés par les étudiants avec des partenaires extérieurs.